Etude d’absorption, 2011

Centre d’essai

Institut proDERM pour la recherche dermatologique appliquée, Hambourg, Allemagne.

Etude 1

Objectif

Evaluer le taux d’absorption de Bi-Oil après une application standard suivie d’un massage.

Echantillon

Sujets: 22 évaluateurs formés (21 femmes et 1 homme). Zone de test: produit appliqué sur l’avant-bras des évaluateurs.

Méthodologie

Etude double aveugle, randomisée et contrôlée. Bi-Oil et une huile de référence ont été appliquées sur des zones de test de la face antérieure de l’avant-bras des évaluateurs. Les évaluateurs ont effectué 100 mouvements cycliques à une vitesse définie. Les évaluateurs ont ensuite évalué l’absorption des produits sur une échelle de 5, allant de ‘absorption très lente’ à ‘absorption très rapide’. Les mesures au sébumètre, pour évaluer la quantité d’huile sur la peau, ont été prises à deux moments avant l’application et deux minutes après l’application.

Résultats

La vitesse d’absorption de Bi-Oil par la peau a été évaluée de ‘très rapide’ à ‘rapide’ par la majorité (77,3%) des évaluateurs formés. Ceci a été vérifié, dans un second temps, avec des mesures instrumentales à l’aide d’un sebumètre qui indiquaient que la quantité de Bi-Oil laissée sur la peau était significativement inférieure à l’huile de référence.

Etude 2

Objectif

Evaluer le taux d’absorption de Bi-Oil après une application standard suivie d’un massage.

Echantillon

Sujets: 100 participants (97 femmes et 3 hommes). Site du test: le produit testé est appliqué sur la face antérieure de l’avant-bras de tous les participants.

Méthodologie

Etude double aveugle, randomisée et contrôlée. Bi-Oil et une huile de référence ont été appliquées sur des zones de test assignées de la face antérieure de l’avant-bras des sujets. Les sujets ont massé le produit pendant 1 minute. Les sujets ont ensuite évalué l’absorption des produits sur une échelle de 5, allant de ‘absorption très lente’ à ‘absorption très rapide’.

Résultats

La vitesse d’absorption de Bi-Oil par la peau a été évaluée de ‘très rapide’ à ‘rapide’ par la majorité (72%) des sujets.