Étude d’occlusivité, 2008

Centre d’essais

Essai mené par le prof. Dr. J Wiechers aux Laboratoires de Rigano, Milan, Italie.

Objectif

Évaluer si Bi-Oil démontre un niveau similaire d’occlusivité au vernix caseosa. (Vernix caseosa, le biofilm visqueux d’un blanc crémeux qui enveloppe le bébé pendant qu’il est dans l’utérus, est largement considéré par les scientifiques cosmétiques comme le « standard d’or » dans l’hydratation de la peau en raison de son niveau d’occlusivité idéal.)

Méthodologie

Des quantités connues d’eau ont été placées dans des béchers recouverts d’une membrane semi-perméable appelée Vitro-Skin;, qui imite les propriétés de surface de la peau humaine. Vernix caseosa et Bi-Oil ont été appliqués à la membrane et le taux de perte d’eau du bécher a été mesuré dans le temps. Cela a été comparé avec le taux de perte d’eau sans aucun produit surla membrane. Le taux de transfert de vapeur d’eau pour chaque produit a été calculé et exprimé en g/m²/h.

Résultat

Bi-Oil a démontré un niveau d’occlusivité très similaire au vernix caseosa, le Bi-Oil enregistrant 23,5 et le vernix caseosa 27,2.